samedi 27 février 2016

Coup d'arrêt pour Florian Gomet mais ce n'est que partie remise avant un nouveau départ avec une autre approche.

Pierre

 

Retour à la case départ


J’ai commis une erreur de calcul grosse comme les Rocheuses, fruit de mon inexpérience, en sous-estimant le poids de ma luge. Après 40 kilomètres où je n’avais qu’à suivre les traces des motoneiges, je me suis retrouvé aux portes de Dodo canyon, le début des montagnes. Les conditions étaient bonnes, bien que les nuits à -40° furent fraiches, et la neige assez compacte pour skier, mais ma luge, trop lourde, s’enfonçait derrière moi. Au lieu de glisser à la surface de mes traces, je me retrouvais à haler une sorte de herse qui rendait ma progression presque impossible. Après 4 jours à pousser de toutes mes forces sur les carres de mes skis, le seul exploit accompli fut de trouer une paire de chaussettes neuves. Avec beaucoup d’amertume, j’ai décidé de faire demi-tour avant de casser du matériel ou de m’abimer et d’avoir besoin de secours. Dimanche soir, après une petite semaine d’aventures, je rentrais à Norman Wells, où Margrit et Harold m’attendaient auprès d’un bon repas qui m’a surtout réchauffé le cœur. Puis, après une douche froide revigorante, je n’avais qu’une question en tête : quand est-ce que je repars ? Pendant les trois jours du retour, j’ai eu tout le temps de ruminer ma défaite et d’élaborer de nouveaux plans. La stratégie est simple : diviser par deux le poids de mon équipement, en outre, j’ai encore trois semaines devant moi pour une nouvelle tentative. Pour alléger de façon significative mes impedimenta, je n’ai d’autres solutions que de bénéficier de ravitaillements par les airs. Le lendemain de mon retour, je me suis donc renseigné auprès des pilotes d’avions et d’hélicoptères pour savoir s’ils avaient prochainement une mission dans les montagnes. A ce jour, rien n’est programmé de leurs côtés et je n’envisage pas de louer leurs services pour mon compte personnel. En attendant, j’ai trié sur le volet les affaires réellement indispensables et suis prêt à repartir. Si aucune opportunité ne m’était offerte dans les semaines à venir, il me faudrait attendre le mois de juin, le temps que tout dégèle, encore une longue attente en perspective…
P1010079 comp
P1010084 comp

jeudi 25 février 2016

vendredi 19 février 2016



Voici les dernières nouvelles de Florian Gomet parti depuis le 14 avril 2015 pour la traversée du Canada d'Est en Ouest sans aucun moyen motorisé tout au long de son périple. Après une pause forcée à Norman Wells le voila parti pour un énorme défi. Traverser les Rocheuses à pieds et en autonomie alimentaire. Il serait le premier humain à réussir cette aventure sans assistance.

Pierre






AMERICA EXTREMA : LA PREMIERE TRAVERSEE DU CANADA
EN TOTALE AUTONOMIE

NEWSLETTER 18th of February 2016 - 001

Franchir les Rocheuses


 
Lundi 15 février 2016, c’est pour moi le grand jour. Pas facile de rendre une dernière visite à toutes les personnes que j’ai côtoyées et que je ne reverrai pas. J’essaye autant que possible d’imprégner ma mémoire des lieux et des personnes et de retenir l’instant présent, mais le temps file comme du sable entre les doigts. L’expérience « Norman Wells » : presque 5 mois à vivre, en totale dépendance, d’une population de 800 habitants, est close. J’en retiendrai une profonde leçon d’humilité.
 
Une nouvelle expérience m’ouvre ses bras, celle de supporter jour et nuit le climat subarctique, traverser de nombreuses rivières gelées et haler ma luge, 10 heures par jour, dans la neige profonde, vierge de toute trace. En cas de problème sérieux, c’est le baptême de l’air, car seul un hélicoptère pourrait me secourir et je n’y tiens pas du tout. C’est pourquoi, je fourbis mon équipement où rien n’est laissé au hasard. Chaque négligence se paye quand on est seul face à la nature, d’autant plus cher que le climat est âpre.
 
 
J’ai mis toutes les chances de mon côté pour être aujourd’hui sur la ligne de départ et être le premier à tenter la traversée des Rocheuses, par l’ancien passage du pipe line, en solitaire, sans moyen motorisé ni ravitaillement. Cet épisode ne figurait pas au programme d’America Extrema, c’est un cadeau que je dois à la population de Norman Wells, je n’aurais rien pu entreprendre de tel, sans son soutien.
 
Tout repose maintenant sur mes épaules, il m’appartient de remettre la machine en route, d’être à la hauteur de la confiance dont j’ai bénéficié et d’aller à la rencontre de l’un des plus beaux sanctuaires de la planète, où vivent des hardes de loups et de caribous, répétant inlassablement le jeu de la vie.
 
Adieu Norman Wells !
 
Accéder au Site Officiel

jeudi 18 février 2016

ENTRAINEMENTS WEEK END 20-21 FEVRIER


Samedi 20/2 :
- Pour les lève-tôt : rendez-vous à 8h30 place du village à Saint Haon le CHATEL. 
- Pour les adeptes de la grasse mat' : rendez-vous parking Stade Malleval à 10H00

Dimanche 21/2 :
- François Régis vous propose un circuit découverte à Saint Alban Les Eaux : rendez-vous à 9H00 place de l'Eglise

jeudi 11 février 2016

jeudi 4 février 2016

Entraînements du week-end 6 février

Propositions entrainement pour ce samedi : 
8h30 stade Saint Haon le VIEUX ou
9h30 au stade Malleval

Petit Rappel :
Assemblée Générale du club ce vendredi 5 à la salle Le Diapason  bd de Thiers à Roanne