jeudi 31 mars 2016

WEEK END DU 2 ET 3 AVRIL 2016

Samedi 2/4 :

8h30 rendez-vous place St Haon Le Châtel pour environ 1h30
Ou 9H30 au stade Malleval.

Dimanche 3/4:
9h30 place St Haon le Châtel pour une sortie de 2h30 (prépa.trail côte roannaise)
Ou 10h00 aux pompiers canal de Roanne.

Bon week end

jeudi 24 mars 2016

WEEK END DE PAQUES

Samedi 26 :

9h30 au stade Malleval ou
8h30 au stade de St Haon le VIEUX pour une sortie de 1h15.

Dimanche 27 :

9H30 au stade de St Haon le CHATEL pour une sortie de 2H30 ! (N'oubliez pas le changement d'heures)

Bon week-end de Pâques

dimanche 13 mars 2016

Le blog du Hors Stade pour les Nuls !

voici un petit TUTO concocté par Jocelyne pour le blog de l'athlé santé mais qui s'applique également au blog du Hors Stade :


Peut-être vous demandez-vous comment recevoir automatiquement les mises à jour du blog, sans avoir à le consulter régulièrement ou pour éviter de passer à côté d'une information importante...

Et bien, il suffit de s'abonner aux mises à jour grâce à son adresse mail !

Explication en image :

Vous recevrez ensuite un mail de confirmation (vérifiez qu'il n'arrive pas dans votre boîte de Spams). Vous devrez cliquer sur le lien compris dans ce mail afin de valider définitivement votre inscription (certains ne l'ont pas fait et je ne suis pas sûre que cela fonctionne).

Et voilà, vous serez informés dès qu'un nouvel article paraîtra ! ;-)

jeudi 10 mars 2016

mercredi 9 mars 2016

Oubli sur la piste mardi 

 William a oublié sa veste rouge  de marque VERTICAL sur  la barrière de steeple.

Si quelqu'un l'a récupérée voici son mail: chocomtb42@hotmail.fr

lundi 7 mars 2016

Cap-au-Nord

La dernière info de Florian Gomet.   Pierre




Accès au Site Officiel


AMERICA EXTREMA : LA PREMIERE TRAVERSEE DU CANADA
EN TOTALE AUTONOMIE

Un nouveau départ !


 Il y a deux semaines, je renonçais, pour la deuxième fois, au face à face avec la montagne. En septembre, en raison des tempêtes et de la fatigue accumulée; en février, c'était la semaine la plus froide de l'hiver et un manque d'expérience. Les Rocheuses ont du caractère et ne pardonnent aucune faiblesse, de mon côté, je ne renonce jamais, j'espère que nous trouverons un terrain d'entente. Rétrospectivement, je ne regrette pas d'avoir fait demi-tour car, de toute manière, je ne serais pas allé bien loin. En effet, j'avais déjà brisé un mousqueton du harnais qui me relie à la luge surchargée et les coutures, bien que solides, menaçaient de se déchirer. En outre, j'avais une engelure à un doigt et mes chaussures n'étaient qu'un monceau de glace pour avoir négligé d'envelopper mes pieds dans un sac plastique retenant la transpiration.J'ai donc repensé entièrement ma manière de voyager sous l'éclairage de cette expérience, tout en utilisant "la règle de deux". J'ai divisé par deux le poids de mon équipement, de mes vivres ainsi que la longueur escomptée des étapes quotidiennes, de cette manière, je fais une croix sur la traversée en autonomie et ai besoin de deux ravitaillements pour rallier Ross River dans un mois et demi environ. J'ai pu organiser le premier grâce à la compagnie aérienne locale, quand au second, il n'y a pour l'instant rien de prévu, chaque chose en son temps !
Lorsque j'ai opéré une stricte sélection du matériel réellement indispensable, je me rappelle que je jubilais à chaque élément mis de côté comme si c'était une partie négative de moi-même que j'éliminais. Le trop grand volume de matériel emporté n'était que le reflet de mes peurs, celles d'avoir froid, d'avoir faim, d'être fatigué ou perdu. Il y avait aussi la peur tapie de l'échec, la plus terrible, car la moins bien identifiée. Au lieu de me protéger, ces peurs ont entravé ma progression et mené à une impasse.
Ce nouveau départ est prévu pour le lundi 7 mars 2016 avec des journées plus longues et plus clémentes que la dernière fois. La région où je vais m'aventurer est réputée pour sa neige profonde, fait vérifié dans les parties boisées où je m'enfonçais jusqu'à la taille. La difficulté est là, avancer d'au moins dix kilomètres par jour dans cette neige qui sait aussi se montrer compacte dans les espaces ouverts.
Je ne saurai exprimer clairement l'enjeu que représente pour moi ce défi. C'est comme si toutes mes expériences et choix de vie m'avaient guidées jusqu'ici en aveugle et que, subitement, leurs sens m'étaient révélés.
Je n'ai aucune certitude sur mes chances de succès, alors je ne vois d'autres solutions que d'avoir foi en la vie et de m'en remettre entièrement à elle. Là est la vraie victoire. Et pour cela, nul besoin d'atteindre aucun sommet, il suffit de donner le meilleur de soi. C'est en ce sens seulement qu'il ne peut y avoir d'échec et c'est dans cet état d'esprit libéré que je retourne sur les chemins de l'aventure.
 

jeudi 3 mars 2016

ENTRAINEMENT SAMEDI 5 MARS 2016


Bonne course pour ceux qui ont choisi de courir à Mably.

Pour les autres, retrouvons nous au stade Malleval à 9H30.